Pourquoi est-il important de curer son réseau de canalisation ?

Même construit dans les normes, un réseau de canalisation doit être régulièrement curé si on veut éviter les actions correctives comme le débouchage en urgence. Les propriétaires ou gestionnaires de propriété sont tenus d’effectuer cette opération afin d’assurer la sécurité et le bien-être des personnes utilisant les locaux. Plus d’explication dans cet article.

Qu’est-ce que le curage de canalisation ?

Le curage de réseaux de canalisation concerne l’ouvrage d’assainissement. Cette opération a pour objectif d’enlever les impuretés accumulées au fil du temps au niveau des parois. En l’effectuant, on évite que ces impuretés ne finissent par boucher les canalisations. Elle facilite également l’écoulement des eaux dans un réseau de canalisation qui est souvent complexe. En effet, avec le temps, les résidus comme la boue, le sable, la graisse ou encore le tartre provenant des toilettes et des éviers peuvent donner lieu à des inondations et à des débordements dont les conséquences peuvent être désastreuses. L’opération, qui doit impérativement être réalisée par une entreprise spécialisée, concerne les tuyaux qui se trouvent entre les points de collecte et la fosse toutes eaux, ainsi que le raccordement au réseau d’assainissement.

Pour procéder à un curage de réseau canalisation, l’entreprise en charge de l’opération utilise des matériels spécialisés tels que les buses spéciales ou les jets d’eau à haute pression. Le rôle de ces matériels est de provoquer le décollement des résidus collés sur les parois des conduits. En ce qui concerne la préparation, l’entreprise peut inclure l’utilisation d’un produit biologique dont le rôle est de faciliter l’extraction des impuretés. La technique biologique peut être utilisée seule. Dans ce cas, elle pourra servir à activer les bactéries utiles en apportant du phosphore et de l’azote dans les conduits pour faire décoller les résidus.

Bien évidemment, le curage du réseau de canalisation est très important pour maintenir la salubrité d’une habitation. Et pour cause, sans entretien, les canalisations qui constituent le réseau d’assainissement sont plus exposées à une usure prématurée. En les entretenant, on évite la dégradation des canalisations sur la durée, et on peut maintenir une optimisation optimale. Le curage des réseaux de canalisation est particulièrement important en prévision des périodes de pluie et réduit les défaillances, quelles que soient les conditions climatiques. Il permet aussi de ne pas subir l’effet de la détérioration des joints, et d’éviter l’apparition et la résurgence des odeurs désagréables qui peuvent causer d’énormes désagréments.

A quelle fréquence doit-on curer les canalisations ?

Pour ces raisons évidentes, il est plus que recommandé de procéder régulièrement au curage des réseaux de canalisation de son dispositif d’évacuation des eaux usées (eaux-vannes et eaux grises) et des eaux de pluie si on veut rétablir ou préserver son fonctionnement optimal. Le curage curatif est une intervention d’urgence indispensable en cas de canalisations obturées. Mais au lieu d’attendre le survenu d’un dégât d’une rupture des canalisations ou une inondation, il est vivement conseillé de procéder à un curage préventif régulier. En effet, un entretien régulier limite les désagréments et les réparations onéreuses, et augmente la durée de vie des installations. Afin de maximiser et de l’efficacité de l’intervention, il est recommandé de procéder au curage du réseau tous les trois ou quatre ans en moyenne, après vidange de la fosse de relevage.

En ce qui concerne les coûts à prévoir, un curage de réseau est généralement calculé en prenant en compte plusieurs facteurs : la complexité de l’intervention, le temps nécessaire pour réaliser le débouchage et le nettoyage des conduits, ainsi que le matériel utilisé. A titre indicatif, les moyennes des prix pratiqués par les entreprises pour un curage à l’eau haute pression est à partir de 250 euros, un débouchage de canalisation entre 120 et 500 euros, et une inspection du réseau par caméra à partir de 200 euros. Pour avoir une idée précise sur les coûts, le plus simple, c’est de faire une demande de devis. On pourra également par la même occasion comparer les prix et éviter les mauvaises surprises au moment de régler la facture.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.