21 choses à savoir avant de devenir un beatmaker

Découvrez 21 choses à savoir avant de devenir un beatmaker. Ce titre résume les trois principales parties de cet article: apprendre les rudiments, acquérir les bonnes habitudes et se perfectionner. Si vous vous y prenez bien,vous serez en mesure de créer des morceaux incroyables! Voici comment faire.

1) Pourquoi devenir un beatmaker ?

Les aspirants beatmakers commencent généralement à produire parce qu’ils aiment faire de la musique (évidemment) et qu’ils aiment la technologie. Ce n’est pas une mauvaise chose mais vous devez savoir que le rôle le plus important d’un beatmaker est de faire de la bonne musique – c’est ce que nous faisons, nous ne programmons pas des beats pour le plaisir ! Bien sûr, si vous voulez devenir producteur, vous devrez apprendre les bases de la production de musique électronique. C’est tout un domaine en soi et cet article ne peut pas tout couvrir, mais je vous donnerai quelques conseils pour commencer à la fin. Mais tout d’abord, pourquoi devenir un beatmaker ? Parce que c’est amusant et créatif ! Parce que tu peux créer tes propres sons et boucles. Parce que tu peux produire de la musique par toi-même : des beats, des mélodies et des chansons complètes (même si tu joues d’autres instruments). Les possibilités sonores sont infinies. Parce qu’il n’a jamais été aussi facile de créer de la musique ! Vous n’avez pas besoin d’un studio coûteux ou d’une table de mixage (bien que cela soit utile, comme vous le verrez plus tard). Vous avez juste besoin d’un ordinateur et du bon logiciel.

2) Quels sont les avantages à devenir un beatmaker ?

Puisque vous êtes déjà en train de lire cet article, je suppose que devenir beatmaker est quelque chose qui vous intéresse. Et c’est très bien ! Vous devriez toujours suivre vos passions et essayer de devenir bon dans ce qui vous passionne (qui se trouve être la production musicale pour moi). Quand on est passionné par quelque chose, tout devient plus facile. À mon avis, il y a trois avantages principaux à devenir un beatmaker : vous apprendrez à faire de la bonne musique, vous comprendrez le processus de création musicale et vous créerez vos propres beats.Laissez-moi vous expliquer : Lorsque vous produisez vos premiers beats, il y a de fortes chances pour qu’ils ne sonnent pas très bien. Ce qui est bien, c’est que dès que tu auras appris à faire de la bonne musique et à comprendre ce qui fait qu’une chanson sonne bien, tu pourras appliquer ces connaissances à ta propre musique. Cela signifie que si vous travaillez dur, vous pourrez facilement progresser -et vous deviendrez de plus en plus doué pour faire de la bonne musique. Le deuxième avantage de devenir un beatmaker est que vous comprenez les différentes étapes du processus de production : de la recherche d’inspiration pour de nouvelles chansons, à l’enregistrement de vos compositions et enfin à leur sortie (et leur promotion).

3) Comment devenir un beatmaker ?

Maintenant que vous savez pourquoi il vaut la peine d’envisager de devenir beatmaker, parlons de la manière de le faire. Je vais essayer de garder cette section courte car il y a plusieurs ressources disponibles sur Internet. Le moyen le plus simple d’apprendre à produire des rythmes et des mélodies est de suivre des tutoriels en ligne (je recommande personnellement Youtube). Il existe de nombreux cours gratuits en ligne et vous n’avez pas besoin d’acheter quoi que ce soit (bien que certains sites Web proposent des cours payants, qui valent la peine d’être vérifiés). Autre conseil : commencez par des rythmes et des mélodies simples. La meilleure façon d’apprendre est de le faire soi-même. Si vous trouvez que certains didacticiels sont trop avancés pour votre niveau actuel, envisagez de sauter ces leçons pour plus tard ; l’improvisation est l’une des compétences les plus importantes que vous pouvez développer en tant que beatmaker. Il existe de nombreux livres sur la production musicale, mais honnêtement, la plupart d’entre eux sont trop techniques. Cherchez simplement des tutoriels sur Google et je suis sûr que vous trouverez de nombreuses ressources gratuites !

4) Quelles sont les étapes pour devenir un beatmaker ?

Voici un résumé rapide des étapes à suivre pour devenir un beatmaker :

– abonnez-vous à quelques tutoriels Youtube (ou autres sites web) et suivez leurs cours ;

– commencez par des chansons simples et maîtrisez les bases ; – si quelque chose est trop difficile, sautez-la pour plus tard (n’abandonnez pas) ; – trouvez votre propre style de beatmaker

et se concentrer sur la production d’un seul type de musique ; – pratiquer et continuer à apprendre !

5) Quel matériel et logiciel utiliser pour devenir un beatmaker ?

Il existe de nombreuses options logicielles, mais je recommande personnellement FL Studio. C’est un excellent logiciel et il est très facile à utiliser. À mon avis, les deux choses les plus importantes lorsque l’on commence à produire de la musique sont les suivantes : s’assurer que l’on peut enregistrer quelque chose (c’est-à-dire acheter un micro si nécessaire) et apprendre à utiliser son logiciel. Si vous voulez devenir un beatmaker, sachez que du matériel est recommandé, mais pas indispensable. En particulier, un clavier MIDI vous permettra d’expérimenter différentes mélodies et rythmes tout en sauvegardant vos créations sur une clé USB (cela vous permet également d’apprendre à écrire de la musique). Si cela vous intéresse, jetez un coup d’œil à mon article de blog sur le choix du meilleur clavier MIDI .

7) Combien de temps faut-il pour devenir un beatmaker ?

Je pense que cela dépend de votre situation. Par exemple, si vous avez un travail de jour et que vous voulez devenir un beatmaker à côté, je suis sûr que cela prendra plus de temps que quelqu’un qui étudie la musique au collège ou à l’université. J’ai commencé à faire des beats à la fin de mon adolescence (vers 18-20 ans), mais j’écoutais du hip hop depuis le début de ma carrière en tant que mélomane – depuis ma plus tendre enfance. J’ai également appris à jouer de la batterie au lycée, il est donc juste de supposer que mes connaissances musicales sont bien plus élevées que celles d’une personne n’ayant jamais joué d’un instrument ou chanter. Si vous débutez et que vous n’avez aucune idée de la manière de devenir un beatmaker, suivez quelques tutoriels en ligne et gardez le cap.

8) Quelles sont les habitudes des beatmakers qui réussissent ?

Comme je l’ai mentionné plus haut, vous devez vous y mettre sérieusement et faire de votre mieux pour apprendre autant que possible. La pratique est le mot clé ici ; si vous voulez devenir un beatmaker, n’abandonnez pas ! Si une méthode ne vous convient pas (par exemple, utilisez des tutoriels sur Youtube au lieu de lire des livres), essayez autre chose . Cela semble évident, mais faites-le ! Vous finirez par trouver votre voie et vous commencerez à produire des beats de qualité supérieure.

9) Comment puis-je être découvert si je veux devenir un beatmaker ?

Je ne pense pas qu’il y ait de raccourcis, désolé. Il est probable que vous devrez faire écouter votre musique à quelqu’un qui finira par contacter une maison de disques en votre nom. Mais si les gens aiment ce qu’ils entendent,vous pouvez également vous adresser directement aux maisons de disques par courrier électronique ou par d’autres moyens de communication. N’abandonnez pas !

10)Je suis trop vieux pour devenir un beatmaker !

On n’est jamais trop vieux pour apprendre quelque chose de nouveau. Il y a des gens de tous âges qui jouent d’un instrument mieux que la majorité des gens qui ont suivi d’innombrables cours de musique tout au long de leur vie. Il en va de même pour le beatmaking : n’abandonnez pas ! Affinez vos compétences, expérimentez différents styles et techniques, et vous finirez par devenir un meilleur beatmaker.

conclusion sur : »21 choses à savoir avant de devenir un beatmaker

 » Si vous voulez apprendre les rudiments, acquérir les bonnes habitudes et progresser vers la perfection, il ne faut pas hésiter à lire cet article! Vous trouverez des conseils utiles pour réussir votre projet de création musicale. Et surtout n’oubliez pas que ce qui compte le plus est d’être amusant et passionné. cliquez ici pour plus d’informations

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.