Les formalités d’entrée au Brésil : les points importants à connaître

Avec ses belles plages de sable fin, sa culture d’une diversité impressionnante et ses paysages d’une beauté remarquable, le Brésil saura séduire les plus exigeants d’entre vous. Ce n’est pas pour rien s’il s’agit de l’une des destinations les plus demandées en Amérique du Sud. Si vous avez choisi le Brésil pour les vacances, pensez à vérifier les conditions de votre entrée dans le pays avant le départ. En effet, certains documents doivent être présentés à votre arrivée à l’aéroport. Cet article vous livre toutes les informations nécessaires sur les formalités d’entrée au Brésil.

Le passeport : quelles sont les conditions ?

Pour pouvoir partir en voyage Marco Vasco au Brésil, vous devez avant tout présenter un passeport valide. La validité de celui-ci doit au moins couvrir la durée de votre séjour si vous êtes un ressortissant français. Attention toutefois, les autorités brésiliennes peuvent exiger une validité plus longue. Pour parer à toute éventualité, il est donc recommandé de disposer d’un passeport valable d’au moins 6 mois à partir de la date d’entrée. Pour les Belges et les Suisses, un passeport valide d’au moins 6 mois après la date d’entrée sur le territoire brésilien est obligatoire.

Il est également conseillé de bien veiller au nombre de pages vierges sur votre passeport. Vous n’y pensez certainement pas, mais le nombre de pages vierges restantes dans votre passeport peut parfois vous empêcher d’embarquer. Le Brésil exige d’avoir au moins 3 pages libres, dont 2 en vis-à-vis, pour y mettre le visa. Si vous voyagez avec des enfants, sachez que les mineurs doivent eux aussi présenter un passeport individuel. Si ces derniers voyagent avec les deux parents, ou un seul des deux, ils n’ont pas besoin d’une autorisation de sortie du territoire.

Le visa : avez-vous besoin de présenter ce document ?

Pour un séjour au Brésil de nature touristique, dont la durée ne dépasse pas plus de 3 mois, c’est-à-dire 90 jours, les voyageurs de nationalité française n’ont pas besoin de demander un visa. Il suffit de présenter un passeport en cours de validité. Cette durée maximale peut être fractionnée en plusieurs visites successives sur une période de 180 jours du moment que la présence sur place n’excède pas les 90 jours.

Lors de votre arrivée au Brésil, la douane vous remet un cartão de entrada/saída. Ce document doit être conservé précieusement, car il peut vous être demandé lors de votre retour à l’embarquement. Pensez également à vous équiper d’un billet de retour ou sa copie. Il est aussi possible que ce document vous sera demandé lors de votre arrivée.
Les séjours cités ci-dessous peuvent être considérés comme des séjours touristiques et d’affaires au Brésil, donc pas de visa :
– séminaires, conférences, congrès
– compétitions sportives
– réunions
– visites d’entreprises
– prospections commerciales
– achats de produits…
Attention, si votre objectif est de travailler au Brésil, vous devez demander un visa. Sans ce document, vous ne pourrez pas y travailler. La demande de ce type de visa doit être effectuée auprès des services consulaires brésiliens. Outre ce visa, vous devez aussi vous faire enregistrer auprès de la Police fédérale dans les 30 jours de votre arrivée. Cela s’effectue uniquement sur rendez-vous. Il est donc conseillé d’anticiper ce rendez-vous dès votre arrivée.

Les précautions sanitaires

Il n’y a pas de précautions particulières sur les vaccins. En revanche, si vous comptez vous aventurer en Amazonie, il est indiqué d’être vacciné contre la fièvre jaune, le paludisme et la dengue. Songez également à effectuer des vaccins contre les hépatites A et B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *